Seconde année consécutive d’application de la Réduction de Loyer de Solidarité (RLS), les administrateurs ont dû jongler entre la baisse des recettes, l’augmentation des  prélèvements obligatoires et la nécessité de maintenir un niveau d’entretien élevé afin d’améliorer le parc existant et de le développer.

Pas question pour les administrateurs que les locataires supportent la ponction d’un million d’euros par an effectuée par l’État. Il a donc été décidé d’augmenter le nombre de cession du patrimoine afin que le produit de ces ventes permette de dégager un autofinancement suffisant pour conserver un rythme de construction et de réhabilitation élevé.

Pour l’exercice 2019, ce choix se traduira par :

7.5 Millions d’euros pour la construction neuve. Il s’agira de construire des pavillons et des petits immeubles collectifs

ilot8

1.9 Million d’euros pour l’amélioration du patrimoine existant (hors réhabilitation thermique)

4.8 Millions d’euros pour le lancement d’opérations nouvelles telles que la réhabilitation thermique des Saugeraies,

ou la restructuration de l’immeuble 13 rue Saint Vincent

saugeraies1

1.2 Million d’euros pour l’installation d’ascenseurs

8-rue-de-Bretagne 012019

1.2 Millions d’euros pour la démolition de 3 bâtiments : 

- un immeuble de 10 logements 

à Lugny

- Le centre d’affaire des Tulipiers

- Le Centre commercial des Perrières à Mâcon. Cette démolition permettra la construction d’un immeuble de 22 logements avec des surfaces commerciales

Cet arbitrage permettra sur le long terme à MACONhabitat de  :

• réaliser 35 colonnes d’ascenseurs

• construire 360 logements neufs

• réhabiliter 1700 logements

au-devant